Hebergement vue sur mer – Honfleur Normandie-Mont Saint Michel
1 août 2021
chambre d’hôtes Cherrueix – Mont Saint Michel
5 août 2021
A partir d’aujourd’hui un « pass santé » est nécessaire pour accéder à de nombreux lieux culturels ou de loisirs ; nous examinons les solutions pour ceux qui n’ont pas de test de l’UE ou de certificats de vaccination

Un « pass santé » est nécessaire en France pour visiter de nombreux lieux culturels et de loisirs, comme les cinémas, les théâtres et les piscines publiques à partir d’aujourd’hui 21 juillet. 

Les Français peuvent montrer ce « laissez-passer » avec des certificats et des codes QR délivrés par la France, mais les certificats de vaccination et de test Covid délivrés dans les pays non membres de l’UE sont acceptables comme  passeport sanitaire – pass sanitaire – preuve en France, selon les autorités. 

Cependant, il reste à voir comment cela fonctionnera dans la pratique.

Il est également possible pour certains visiteurs titulaires de certificats étrangers d’obtenir une version française via certains médecins ou pharmaciens.

Il sera étendu à d’autres lieux tels que les cafés et restaurants et les transports longue distance, à partir du 1er août.

Lire la suite : La France prolonge le pass santé à partir d’aujourd’hui 

Les certificats papier français récents et l’application TousAntiCovid affichent désormais un code QR standard européen qui peut être scanné par les sites pour une identification facile. 

Les certificats étrangers, tels que ceux délivrés par le NHS au Royaume-Uni, ne comportent pas les mêmes codes et ne peuvent donc pas simplement être scannés pour être vérifiés sur les sites.

 

Quelles preuves étrangères de statut Covid seront acceptables ?

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que les touristes vaccinés avec un vaccin reconnu par la France, ou avec un test PCR ou antigène Covid négatif effectué moins de 48 heures avant, seront acceptés dans les lieux avec une impression papier de leur preuve, rapportent les médias français.

Nous avons demandé au ministère s’il pouvait confirmer ce point qui nous a été répété aujourd’hui par plusieurs grandes enceintes en France. En théorie, un test positif datant de plus de 11 jours et de moins de six mois est également acceptable car il montre que vous êtes désormais susceptible d’être immunisé, pour le pass sanitaire.

Le site Web du consulat de France à Londres confirme désormais que les certificats de vaccination papier du NHS et un certificat téléchargé sur l’application NHS peuvent être présentés comme preuve à des fins de pass sanitaire en France. Nous vous recommandons cependant d’avoir une version papier en cas de problème avec la version numérique.

Ceci est également maintenant indiqué sur les conseils de voyage du ministère britannique des Affaires étrangères pour la France , qui dit : « Le gouvernement français a confirmé que vous pourrez démontrer que vous êtes entièrement vacciné soit en présentant votre certificat NHS via l’application NHS, en téléchargeant ou en imprimant le document ou en présentant votre lettre du NHS.

Mise à jour (22 juillet) :  les codes QR NHS désormais compatibles avec l’application TousAntiCovid en France

« Complètement vacciné » signifie vacciné avec le cycle complet de vaccination habituel avec un vaccin reconnu en France, y compris AstraZeneca (y compris Covishield ), Janssen, Moderna et Pfizer.

L’ ambassade américaine à Paris propose quant à elle une approche alternative, précisant que le carnet de vaccination américain du CDC « ne fait pas office de carte sanitaire », cependant « tout médecin ou pharmacien français consentant peut saisir les informations de vaccination dans le système français, même pour les personnes qui ne pas avoir de numéro de sécurité sociale français ni de carte Vitale. Cela permettra à la personne de générer une version papier ou électronique (via l’application française TousAntiCovid) du pass santé. »

Le ministre du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne s’est exprimé sur ce sujet sur la chaîne de télévision Public Sénat vendredi dernier, notamment en ce qui concerne les Français résidant à l’étranger. Il a dit qu’il travaillait toujours sur un système technique, avec les ministères du numérique et de la santé, afin que les visiteurs de pays non membres de l’UE qui ont une preuve de vaccination complète à l’étranger puissent avoir leurs informations intégrées dans le système français afin qu’ils puissent avoir un certificat français. avec un code QR de l’UE.

 

 

 

Les sites sont-ils prêts à traiter les certificats étrangers ?

Certains sites sont susceptibles d’être mieux préparés que d’autres – voici ce que certains nous ont dit.

Nous avons demandé à la mairie de Paris si ses sites sportifs, tels que les centres sportifs, les stades et les piscines, sont préparés et ont été informés de l’acceptabilité des certificats étrangers. Une porte-parole a simplement suggéré de demander au ministère de la Santé car le conseil municipal n’a aucune compétence dans ce domaine.

Le syndicat Umih des propriétaires de restaurants et de cafés a déclaré à The Connexion qu’il « attend toujours de voir ce qui est mis en place ».

Une porte-parole a déclaré que leur compréhension actuelle est que les certificats non européens ne sont pas valides, mais « les discussions sont toujours en cours et nous devons être sûrs de ce que le gouvernement a décidé afin de savoir quoi dire à nos membres ».

Une porte-parole des cinémas Pathé Gaumont a refusé de donner des détails sur les certificats non-UE, nous renvoyant à ce lien pour des informations sur le pass santé. Il indique que l’application TousAntiCovid est acceptable ainsi que les « preuves officielles au format papier ».

Deux organismes qui ont exprimé aujourd’hui leur confiance dans les règles pour les visiteurs non européens sont Pierre & Vacances, en ce qui concerne l’accès à ses sites de vacances, et la Tour Eiffel.

Une porte-parole de Pierre & Vacances, qui gère des villages de vacances et des campings dont Center Parcs et Maeva, a déclaré que les visiteurs non européens seraient autorisés à entrer avec des documents papier.

« Ils auront besoin de papiers montrant soit des tests négatifs – PCR d’un laboratoire, soit des tests rapides effectués en pharmacie, qui ont été effectués dans les 48 dernières heures, soit un document papier officiel montrant qu’ils ont eu des vaccinations à double dose, avec 10 jours depuis la deuxième vaccination », a-t-elle déclaré.

« Peu importe si les documents sont en anglais ou s’ils ont des codes QR qui ne sont pas scannés dans le système de l’UE », a-t-elle déclaré.

Une porte-parole de la tour Eiffel, qui exige un pass sanitaire à partir d’aujourd’hui, a confirmé la même information, ajoutant qu’un test positif (comme décrit ci-dessus) est également acceptable.

Elle a ajouté : « Si les visiteurs viennent avec un document papier qui n’a pas le QR code français ou européen, et qui atteste de leur vaccination complète, ou qu’ils ont eu Covid, ou ont un test négatif, c’est acceptable. »

Ce n’est pas grave si les documents ne sont pas en français dit-elle.

Pour ceux qui n’ont pas de documents appropriés, il est également possible de faire un test d’antigène sur place, pour 25 €.

 

Un test d’antigène est la solution la plus rapide en cas de doute

De manière générale, les touristes étrangers sans documents étrangers appropriés pourront également prouver leur statut en passant un test de français, l’option la plus rapide et la moins chère étant un test d’antigène en pharmacie.

La Commission européenne est toujours en pourparlers avec des pays non membres de l’UE, dont le Royaume-Uni et les États-Unis, au sujet de règles standardisées sur l’intégration de leurs systèmes nationaux de carte de santé avec le certificat numérique Covid de l’UE. Les responsables déclarent que cela progresse bien avec le Royaume-Uni, bien que The Connexion comprenne que c’est plus complexe en ce qui concerne les États-Unis car le pays ne dispose pas lui-même d’un système numérique standardisé à l’échelle nationale pour la reconnaissance des données de santé de Covid.

Cependant, ceux qui viennent des pays de l’EEE et de la Suisse disposent désormais de documents avec des codes QR qui sont reconnus lorsqu’ils sont scannés sur des sites en France.